Cilou a lancé un concours. Il s'agit du concours de ratte. Comme vous pouvez le lire sur le blog de Cilou, il s'agit de réaliser une recette à base de cette fameuse ratte du Touquet, petite pomme de terre exquise que l'on peut manger sans aucun souci avec la peau. Cette recette est à mettre en ligne avec pour date butoir le 14 décembre 2009.

Ce concours récompensera donc 10 lecteurs de Ciloubidouille. A gagner, il y a 1 kg de ratte du Touquet et un abonnement d'un an au magasine Lucullus Succulus (un magasine de cuisine pour enfants ! Oh la belle aubaine, j'ai une grande qui serait ravie de savoir que ce genre de revue existe et qui aimerait la posséder, c'est certain !).

Je me suis décidée à participer à ce concours, pas spécialement pour gagner, mais histoire de me secouer, de me lancer le défi de cuisiner des rattes (déjà dégustées chez mes parents mais jamais cuisinées par moi-même). Et puis, j'avais envie d'essayer de trouver un moyen simple et bon de la cuisiner. Alors je ne sais pas si la recette que j'ai inventée de A à Z a le mérite de remporter un quelconque prix, mais en tout cas, j'ai passé un bon moment à la préparer et nous avons apprécié la préparation.

Alors vous êtes prêt(e) à vous éclater la rate ratte ? Oui ? Alors je vous invite à lire la suite et à partager ma nouvelle aventure culinaire.

Bien souvent, la ratte du Touquet, vous la trouvez conditionnée ainsi.

Ou bien, vous pouvez la trouver au détail chez votre primeur. J'ai opté d'ailleurs pour le primeur afin de choisir le calibre de mes petites rattes. J'en voulais des petites (ne cherchez pas, il n'y a aucun message subliminal dans cette phrase :D).

DSC05818

Alors comme j'avais l'intention de faire cuire mes rattes dans leur jolie robe fine et dorée, elles ont pris plusieurs bains dans leur saladier rose girly. J'ai dû changer l'eau au moins 4 fois, avec un temps de repos et en les mélangeant de temps en temps.

DSC05822

Après leur spa à longue durée, je les ai soigneusement essuyées. Regardez comme elles sont mimis ces petites rattes.

DSC05824

Autant les bichonner un peu pour qu'elles profitent de leurs derniers instants de vie avant de se faire guillotiner et de passer à la casserole ! (au sens propre !).

Bon, pendant que ces demoiselles se faisaient dorer la pilule dans la sauteuse, j'ai préparé mes ingrédients pour la suite des évènements. Après moultes hésitations: vapeur ? au beurre à la poële ? J'ai opté pour une séance au beurre à la poële (oui je sais ... c'est maaaaaaaaaaaaaal ...)

Alors, j'ai donc mis sur ma table:

* de la Fleur de sel de Noirmoutier (rapporté avec plaisir du swap conserves il y a 1 an)

DSC05825

* du miel liquide bio (la marque me fait rire ! C'est poétique !)

DSC05826

* des graines (ici pavot et sésame, miam !)

DSC05828

Et tout  comme la ratte du Touquet, un nouvel invité est arrivé dans ma cuisine (je l'avais dans mon congélateur mais n'avais pas eu l'occasion de le cuisiner encore).

DSC05829

Et oui ! Du foie gras de chez mon copain avec qui je ne serai jamais en froid ! (hi hi hi hi hi)

Bon revenons à nos moutons rattes et voyons à quoi ressemble leur bronzage.

DSC05833

Oh qu'elles sont belles (bon luisantes mais ne vous inquiétez pas, mon copain papier absorbant les guettait pour la suite !). Méfiez-vous ça cuit vite ces petites bêtes-là  ! Et puis avez-vous remarqué ? Leur peau est frippée ! Et oui, on sait bien que se faire dorer la peau, ça n'est pas bon. Même pour les patates, Dame Nature est sans pitié ! Bon sans rire, j'ai éteint mon gaz (aucun jeu de mots foireux non plus là hein ...) pour les réserver, de peur qu'elles ne crâment. Et puis j'avais ma viande à préparer.

Bon alors mon copain du grand froid, il me dit sur l'emballage qu'il faut faire cuire le produit sans décongélation mais qu'il faut assaisonner et fariner un peu les morceaux de foie gras. Ok mon adjudant ! Sitôt dit, sitôt fait ! J'ai juste mis un peu de farine et de poivre.

DSC05834

C'est beau hein ? On dirait des chamallows au caramel couverts de sucre glace et de poudre de vanille. Pourtant, il s'agit bien d'éclats de foie gras prêts à être poëlés. Oui, le foie gras aime qu'on le fasse suer et fondre avant de nous faire fondre de plaisir à notre tour ...

La cuisson est assez simple: 30 secondes de chaque côté à feu vif, puis quelques minutes à feu doux. Dans la poële, la grassouille apparaît tandis que les morceaux roussissent, sans brûler hein. Je les surveille comme de l'huile la graisse sur le feu !

On remet les rattes à réchauffer, pendant qu'on coupe les éclats de foie gras en morceaux un peu plus petits.

Puis on sort aussi ses Feast'Arts ... les quoi ? Bah les Feast'Arts à prononcer à l'américaine, ça fait chicos ! Hé hé non en fait il s'agit de piques-cocktail un peu plus présentables pour l'appéro que des cure-dents :D. Ca fait chouette comme nom "Feast'Arts" plutôt que cure-dents ou piques-cocktail, avouez non ? Ca fait Jet Set ou jargon culinaire pffffffffffffff :D :D :D.

DSC05830

Bon ne nous égarons pas. Je n'ai pas fait de thèse sur les cure-dents and co. Alors, on regroupe tout ce petit monde sur la table: miel, graines, rattes, foie gras, sel et Feast'Arts (oui oui j'insiste :D :D :D). Ensuite, commence un travail à la chaîne qui doit être assez rapide et organisé afin que les rattes et le foie gras ne refroidissent pas trop. Alors oui bon, tu t'imagines toi, lecteur, que si tu te retrouvais avec cette recette dans "Un dîner presque parfait", ça serait la galère. Bah oui un peu, mais bon, tu liras à la fin que finalement c'est faisable et qu'il y a une solution au cas où tu sois mou du genou ou que tu t'emmêles les pinceaux. Bah oui, n'oublie pas, c'est @ngé que tu lis, pas Cyril Lignac, donc no pression, zen hein :D.

On enfile un morceau de foie gras, puis une demie-ratte (côté plat vers le bas) que l'on trempe dans le miel.

DSC05836

Puis dans les graines (pavot ou sésame au choix, ou les 2 remarquez on aurait pu aussi).

DSC05837

Enfin, on pose cette petite mise en bouche appéritive sur laquelle on saupoudre un peu de Fleur de sel de Noirmoutier.

DSC05843

Et quand vous avez terminé vos petites bouchées appéritives, vous obtenez une sorte de troupe de petits champignons. En tout cas, c'est ce à quoi mes bouchées m'ont fait penser ! La ratte sert de pied, les graines collées avec le miel simule la mousse des bois, le foie gras fait office de chapeau et la Fleur de sel apporte la petite touche de rosée. Mais si si, regardez bien.

DSC05846

On dirait un groupe de ceps de Bordeaux ! Miam ! Si j'avais voulu le faire exprès, je n'y serais pas parvenue ! Véridique hein ! :D

Ah oui et puis j'ai mis des graines et de la Fleur de sel au fond de l'assiette car si tu veux une assiette nickel de présentation, oublie tout de suite cette recette hein. Pis de toute façon, tu es dans un sous-bois, alors par terre ça n'est pas nickel ! Il y aura toujours un caillou, un tas de feuille, de la terre ou une limace pour te le rappeler ! Arf !!!!! :D :D :D

En fait, j'ai réalisé des rattes déguisées en champignons ... sans aucun champignon :D.

DSC05847

DSC05858

DSC05861

Et alors, vous voulez savoir ce que ça a donné ? Alors moi j'ai trouvé ça bon, mon mari a adoré ! Le foie gras a été parfait: croquant à l'extérieur et fondant à l'intérieur (tiens ça me rappelle une certaine marque de gaufrettes !). Le miel apportait une note sucrée discrète, très bonne. Les graines et la Fleur de sel s'ajoutaient au croquant du foie gras.

Petites notes pour la prochaîne fois: je ferai cuire les rattes à la vapeur pour limiter les graisses (lecteur, si tu es un inconditionnel de WW, oublie tout ce que tu viens de lire hein ... il te faudrait 3 jours de diet avec les points des rattes déguisées j'en ai bien peur ... ). Et puis, je pense que j'utiliserai du confit d'oignon ou de la confiture de figue pour s'unir aux graines, histoire de varier les plaisirs et de découvrir des mélanges de saveurs différents.

Petite précision à apporter: les petites bouchées ont été réchauffées au four micro-ondes, sans aucun souci. Le croquant est resté. C'était toujours aussi bon. ;o) Donc cette recette peut-être faite pour les fêtes sans souci en étant préparée à l'avance.

En tout cas, ici, après notre passage de recherche de champignons, tout comme dans le bois, derrière nous, nous n'avons laissé que mousse et rosée ...

DSC05862