Cilou organise un swap motivation. Rho la bonne excuse pour bricoler du coup ! :p Ca met un coup de pied dans le derrière, ça donne envie de se secouer la nouille, ça booste, bref ça stimule. C'était le but et c'est réussi !

Après ma bonne journée de boulot et une vingtaine de crêpes à faire pour le carnaval de l'école des enfants demain, me voilà enfin fraîche et dispo pour pondre l'article sur ma modeste participation au swap motivation.

En fait mon idée remonte à presque une année. Au printemps dernier,  j'avais participé au swap Ikebana organisé par Et-Fée-Mère. J'avais voulu faire quelque chose en origami ou collage à partir de journaux japonais.

J'avais pourtant cherché un peu quand j'allais sur Paris ou dans ma petite ville de province, mais ce fut peine perdue: aucun journal japonais à l'horizon. Grosse déception et énorme frustration.

Mais @ngé, sachez-le, n'est pas du genre à zapper complètement. J'avais gardé cette idée dans un coin de ma petite tête. Et là, ma grande sauveuse arriva à mon secours ! J'ai nommé Angie, ma copine de l'autre bout du monde, qui vit au Japon (allez voir son blog, c'est extra de découvrir ses aventures japonaises). Angie rentrait en France l'été dernier et nous  nous sommes vues. Des petites commandes rapportées ainsi que des journaux japonais. Oh yessssssssssss ! Encore un grand Merci Angie ! Regarde en quoi j'ai transformé des petits morceaux de journaux.

Enfin je détenais ces journaux tant recherchés et convoités !!!

Et ce week-end, j'ai enfin pu assouvir mes désirs: de l'origami avec du papier journal japonais !

En origami, la cocotte est particulièrement célèbre et je l'aime assez (aussi bien à réaliser le pliage qu'à l'admirer ensuite). J'ai donc voulu en faire mais de tailles variées. Les cocottes réalisées ci-dessous l'ont été à partir de carrés de 7 cm, 5 cm, 3 cm, 2,2 cm et 1,5 cm de côté.

DSC03910

Pour vous donner une petite idée de la taille des cocottes, j'ai encore fait appel à un modèle Playmobil. J'ai pris le premier qui venait sous la main (plutôt classe le gars d'ailleurs !).

DSC03911

Autant vous dire que pour la plus petite cocotte, le cure-dent était mon pote ! J'ai pourtant des petites mains mais là vraiment on s'approchait du confetti :D.

Et figurez-vous que je redoutais que le papier journal ne soit trop souple pour le pliage origami, mais en fait que nenni ! Il s'y prête volontiers, bon sauf pour la toute petite cocotte, pfiou c'était un peu chaud.  Je suis bien contente de l'avoir réussie ! J'en ferai de nouveau plus tard car vraiment ça m'a bien détendue ces pliages.

Parmi ces cocottes, j'ai eu un gros coup de coeur pour celle-ci:

DSC03912

Que je vous explique: en découpant mon carré de journal, en retournant mon carré, j'ai constaté que j'avais un visage d'une femme japonaise style geisha. En me lançant dans le pliage je me suis dit que ça ferait chouette si ce visage était bien visible une fois la cocotte terminée. Et ce fut le cas ! Un coup de bol car si j'avais voulu le faire exprès, je n'y serais, bien entendu, pas arrivée ! Enfin ce visage japonais apporte une touche bien sympathique à ma cocotte.

Bon j'avais donc 5 cocottes à ma dispo. Je souhaitais faire un collier avec des cocottes de différentes tailles. Mais cette cocotte geisha me faisait de l'oeil et j'avais envie de la mettre particulièrement en valeur.

Réaliser un pendentif serait pas mal du tout. J'ai donc tout simplement pris du carton, du vernis colle et un cure-dent (pour laisser passer le collier câble). Et oui, un pendentif fait de papier et de carton. Why not ? Qui ne tente rien n'a rien ...

J'ai pris du carton blanc facile à plier. J'ai découpé une bande que j'ai repliée en deux. Je l'ai collée sur elle-même en enfilant un cure-dent pour le passage du câble du collier.

Ensuite, j'ai tout bêtement mis du vernis colle sur mon carton et je l'ai recouvert de papier journal japonais.

DSC03913

DSC03914

Une fois la plaque de carton recouverte de vernis colle et journal, j'ai ajouté ma cocotte en papier journal. Puis je l'ai aussi badigeonnée de vernis-colle, plusieurs couches pour qu'elle soit bien collée et vernie (le vernis colle imperméabilise bien je trouve, donc protège bien, de plus ça rigidifie un peu).

DSC03917

Bon là vous voyez le pendentif qui est en plein séchage. Le vernis colle est complètement transparent après séchage. Comme vous pouvez le voir, il a fallu ruser pour le faire sécher à la verticale puisque le vernis colle collait des deux côtés.

DSC03915

Ce soir, voici le résultat final !

DSC03919

DSC03923

DSC03929

Je suis ravie ! Le résultat est à la hauteur de mes espérances. Sauf un petit bémol: le papier journal de fond s'est décalé légèrement donc on voit du blanc du carton, ça tranche avec la couleur du journal. Et il faudrait que je peaufine les finitions (améliorer les contours qui sont loin d'être top).

DSC03925 DSC03926

DSC03928

Le truc tip-top par contre c'est que le pendentif est super léger ! C'est donc très agréable à porter.

Mais bon, dans l'ensemble, ce swap m'aura permis de pouvoir enfin rendre concrète cette petite idée qui marinait dans ma tête depuis longtemps.

J'ai plein d'autres idées qui ont découlé de ce petit bricolage. Chouette !

Merci encore Cilou !